Webinaire : Comment réduire le gaspillage alimentaire ?

Webinaire : Comment réduire le gaspillage alimentaire ?

Fléau mondial, le gaspillage alimentaire est présent partout, et ceci au quotidien. La salade flétrie qui finit dans le compost à la maison, le sandwich entamé qui termine à la poubelle au bureau, les restes de mets au restaurant, au total, un tiers de la production alimentaire mondiale est gâchée. 

Dans la restauration, cela représente 1,6 million de tonnes de nourriture chaque année, soit environ 14 % des achats alimentaires. En moyenne, pour un restaurant servant 500 couverts par jour, cela représente 30 à 40.000 CHF par an. Mais comment y faire face ?

Avec nos collègues spécialistes de la réservation Guestonline, nous avons décidé de nous pencher sur le sujet. Découvrez dans cette vidéo et ci-dessous comment le système de caisse pour restaurant Lightspeed peut vous aider à réduire vos pertes et augmenter votre chiffre d’affaires 

Voici nos conseils pratiques pour faire face au gaspillage alimentaire dans la restauration :

 

 

 

 

 

 

 

 

1. Éliminez les no-shows

En plus de causer une perte de revenus, les absences non annoncées lors d’une réservation peuvent également causer un surplus de stocks. Si ceux-ci ne trouvant pas preneurs, ils finiront aux ordures. 

Pour éviter les no-shows, lors d’une réservation, prenez l’empreinte bancaire du convive ou exigez un pré-paiement partiel ou complet.

Le suivi des comportements de vos client-e-s permet également de diminuer les no-shows en les prévenant. Enregistrez les absences injustifiées dans la fiche client. Dans Guestonline, lorsqu’une réservation est faite, l’historique du convive s’affiche ce qui permet de détecter les profils à risque. 

À lire également : Restauration : réduire le gaspillage alimentaire pour faire rimer profits et durabilité

2. Optimisez la gestion de vos stocks

Lorsque l’offre dépasse la demande, il existe un surplus ! La même règle s’applique pour vos stocks. Anticiper la demande permet de réduire les invendus. En effet, cela vous permettra d’améliorer la précision des quantités achetées. Mais comment faire ? Il existe de multiples indicateurs de performance dans votre back-office Lightspeed pour cela, comme par exemple le taux d’occupation passé pour un jour similaire.

Une autre solution efficace : la cuisine minute. Celle-ci permet de ne préparer que les quantités nécessaires, et ainsi réduire les restes. 

Lorsque nous considérons les stocks, optimiser ses achats est une arme de choix. En utilisant les mêmes ingrédients pour divers mets et en adaptant leur préparation, cela permet d’éviter le surplus dû au dénombrement d’ingrédients. La méthode du FIFO (First in, First out) est quant à elle une arme de choix pour éviter de voir des aliments atteindre la date de péremption par inadvertance. 

3. Gérez vos tables à la perfection

Augmentez votre taux d’occupation et diminuez vos invendus ! Pour cela, vous pouvez utiliser une plateforme de réservation intelligente qui permet d’optimiser le taux d’occupation de votre établissement, et ceci sans efforts supplémentaires.

Une liste d’attente intelligente peut également s’avérer utile. En effet, que vous preniez des réservations ou non, lorsque votre établissement affiche complet, invitez vos convives à s’inscrire sur une liste d’attente numérique. Une fois qu’une table se libère, ils seront avertis par message. 

Plus sur ce sujet : 15 solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire

4. Soyez à l’écoute

Prêtez attention aux dires, faits et retours de votre clientèle ! Il ne s’agit pas uniquement des commentaires verbaux. Adaptez la taille des portions ou offrez plusieurs variantes (ex : S, M, L) si vous voyez beaucoup de restes revenir en cuisine. 

Offrez la possibilité à vos client-e-s d’emporter leurs restes. Et oui, cette pratique se répand également dans nos contrées.

5. Revalorisez vos invendus

Il n’est jamais trop tard, même une fois la journée terminée ! Il existe de multiples solutions telles que Too Good to Go qui vous permettent de revaloriser les invendus, et ceci avec de multiples avantages : augmentez votre chiffre d’affaires, attirez une nouvelle clientèle et améliorez votre empreinte carbone ! 

6. Gagnez en visibilité

Partagez vos initiatives et efforts en ligne sur les réseaux sociaux, blogs ou via tout autre canal ! Ainsi, vous gagnerez en sympathie tout en attirant une fois de plus une nouvelle clientèle sensible à l’environnement !