Tapez ci-dessus et appuyez sur la touche Entrée pour effectuer la recherche. Appuyez sur Esc pour annuler.

Commerce de détail

Restaurateurs et détaillants, découvrez toutes les aides auxquelles vous pouvez bénéficier pour faire face à la COVID-19

Restaurateurs et détaillants, découvrez toutes les aides auxquelles vous pouvez bénéficier pour faire face à la COVID-19

De nombreuses mesures ont été annoncées par le gouvernement confédéral suisse au cours de ces dernières semaines : de l’extension du chômage partiel en passant par des allocations pour pertes de gain, les annonces pour soutenir les restaurateurs et commerçants se sont multipliées ces derniers temps. 

Lightspeed fait le point sur les aides nationales suisses auxquelles vous pouvez prétendre et vous donne 6 conseils pour préparer votre restaurant et commerce à opérer dans les meilleures conditions et vous adapter dans un monde post-COVID

Profitez du déconfinement pour assurer l'avenir de votre restaurant

Découvrez dans ce webinaire gratuit le tout nouveau logiciel de caisse Lightspeed Restaurant (Série K), le logiciel de caisse conçu pour vous aider à naviguer en ces temps incertains

Cliquez sur la section ci-dessous qui vous intéresse pour avoir plus de détails :

Mentions légales – Les informations présentées par cette publication revêtent un caractère général et ne sont pas destinées à s’appliquer à la situation spécifique d’une personne ou d’une entité. Bien que nous nous efforcions de fournir des informations précises et pertinentes, nous ne pouvons garantir l’exactitude des informations de cette publication de blog à leur date de réception ni garantir leur exactitude dans l’avenir. Rien dans cette publication de blog n’est prévu pour être considéré comme un conseil, qu’il soit d’ordre juridique, financier, fiscal ou autre, et cette publication de blog ne saurait remplacer les conseils de vos propres conseillers professionnels.

Les aides du Conseil Fédéral Suisse pour les restaurateurs et commerçants 

Cautionnement bancaire pour les PME

Pour permettre aux commerçants et restaurateurs de poursuivre leurs activités, le conseil fédéral suisse a décidé de soutenir financièrement les coopératives de cautionnement, chargées de fournir des garanties aux banques prêtant de l’argent aux entreprises.

Quelque soit la taille de votre entreprise (et en fonction de vos ressources sur l’année écoulée), vous devrez adresser une demande de cautionnement aux coopératives de cautionnement de votre canton (Cliquez sur cette page qui recense les coopératives de cautionnement par canton et ville).

Cette mesure permet aux entreprises de :

  • De recourir à des crédits pouvant s’élever jusqu’à 1 million de francs suisses (65% de ce montant est garanti par la Confédération suisse directement) 
  • Ne pas payer de frais d’examen de demandes (la Confédération rembourse directement la totalité des frais d’examen aux organisations de cautionnement).

Aide au paiement des loyers

Pour faire face aux impayés ou retards de loyers, le Conseil fédéral a décidé de porter de 30 à 90 jours le délai de paiement de loyers. A noter qu’un projet de loi est en cours de discussion pour autoriser les commerces et restaurateurs les plus touchés à ne verser que 40% du loyer pour la période pendant laquelle ils ont dû rester fermés. La perte de 60% devrait être supportée par les bailleurs.

Report du paiement de certains impôts et redevances

Le conseil fédéral a pris la décision de repousser sans réclamer d’intérêts supplémentaires le paiement de certains impôts et redevances. (pour la TVA, certains droits de douane et des impôts spéciaux à la consommation, le taux d’intérêt est abaissé à 0% du 1er mars au 31 décembre 2020). A noter que ces mesures sont différentes selon certains cantons ou communes : découvrez la liste des mesures applicables au paiement des impôts selon votre localisation.

Report de paiement des cotisations auprès de la caisse de compensation AVS

Selon la déclaration de vos revenus pour cette année 2020, vous pouvez demander une adaptation de vos acomptes de cotisations ou l’octroi d’un sursis de paiement.  Pour en faire la demande, vous devez vous adresser à votre caisse de compensation AVS qui vous indiquera vos droits. Si votre demande d’arrêt temporaire de paiement est acceptée, aucun intérêt ne vous est réclamé pendant au moins six mois.

Allocation pour perte de gain (APG)

L’allocation pour perte de gain a pour but de venir compenser la perte de chiffre d’affaires et de votre salaire en vous versant une allocation liée au montant de vos pertes. Le 4 novembre, l’APG a été prolongée. Si votre entreprise a vu son activité ralentie ou stoppée par la crise du coronavirus, vous pouvez faire une demande d’allocation sur le site de la caisse de compensation AVS en remplissant le formulaire 318.756 – Demande d’allocation pour perte de gain COVID-19 en cas de perte de gain à partir du 17 septembre 2020“. A noter que pour bénéficier de cette allocation, vous devez justifier d’une perte de chiffre d’affaires d’au moins 55% sur le mois demandé par rapport à la moyenne mensuelle de votre chiffre d’affaires des années 2015 à 2019 ou la période d’activité de votre établissement. Les indépendants peuvent en bénéficier.

Le montant de l’indemnité est équivalent à 80% de votre salaire soumis à l’AVS en 2019 (avec un plafond maximum de 196 francs par jour).

Cas de rigueur

L ’ordonnance sur les cas de rigueur, qui vient d’entrer en vigueur le 1er décembre 2020, a pour objectif de venir en aide aux entreprises durement touchées par la crise en permettant aux cantons de venir éponger ou participer aux coûts et pertes de l’entreprise.

Pour en bénéficier, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • L’entreprise doit avoir été fondée avant le 1er mars 2020.
  • Vous devez avoir réaliser un chiffre d’affaires d’au moins 100 000 francs en moyenne sur les années 2018 et 2019.
  • Le chiffre d’affaires 2020 doit être inférieur à 60 % de la moyenne des années 2018 et 2019 
  • Votre entreprise était rentable avant l’apparition de la pandémie

Si vous remplissez les conditions ci-dessus, le canton peut vous verser plusieurs types d’aides, selon les besoins de votre entreprise :

  • Des prêts, cautionnements ou garanties bancaires remboursables sur une durée de 10 ans pour un montant équivalent à 25% du chiffre d’affaires moyen des années 2018 et 2019
  • Des participations pour éponger les coûts et pertes à hauteur de 10% du chiffre d’affaires moyen des années 2018 et 2019 (avec un plafond de 500 000 francs par entreprise

Pour en faire la demande, vous devez vous rapprocher du canton dans lequel votre entreprise est domiciliée : le site https://covid19.easygov.swiss/fr/casderigueur-cantons/ recense les points de contact par canton.

Extension du chômage partiel

Pour sauvegarder au maximum les emplois en Suisse, le conseil fédéral a décidé d’étendre le dispositif de chômage partiel en permettant aux salariés en contrat à durée indéterminée (CDI) depuis au moins six mois de bénéficier d’une indemnité, avec effet rétroactif au 1er septembre 2020 (ce qui n’était pas le cas avant la nouvelle ordonnance promulguée le 28 octobre 2020). 

Le Conseil fédéral permet ainsi aux employeurs qui font une demande de réduction d’horaire de travail dans le cadre de la mise en place du chômage partiel (RHT) de se voir verser une prestation par la caisse d’assurance chômage. Leurs salariés se voient indemniser un salaire équivalent à 80% de leur salaire. Le montant de l’indemnité est renouvelable par période de 3 mois. Les cantons peuvent prendre en charge un pourcentage des salaires du mois de novembre notamment.

Le Conseil fédéral a aussi décidé de soumettre au Parlement des modifications de la loi COVID-19 : si elles sont acceptées, le Conseil pourra supprimer la durée maximum de l’indemnisation en cas RHT lorsque la perte de travail est supérieure à 85% de l’horaire normal de l’entreprise, étendre le droit à l’indemnité pour les contrats de travail à durée déterminée, et supprimer le délai d’attente pour toucher l’indemnité.

Si vous souhaitez faire une demande d’indemnité partielle, vous devez remettre au canton dans lequel votre établissement est domicilié deux formulaires :

Support psychologique et cellule de soutien

Si vous souhaitez un accompagnement psychologique, la Direction générale du développement économique, de la recherche et de l’innovation (DG DERI) a mis en place une centrale d’appels, exclusivement dédiée aux entreprises: 022 388 34 3 (disponible du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h00)

6 conseils pour préparer votre restaurant et commerce de détail à une nouvelle ère post-COVID

Afin de préparer au mieux la réouverture complète des restaurants et commerçants, voici 5 conseils à mettre en oeuvre pour optimiser vos revenus tout en vous adaptant à une nouvelle ère post-COVID :

Optimiser le référencement local de votre restaurant ou commerce

La crise de la COVID-19 l’a montré : la fermeture ou restriction d’activité des restaurants et commerces a entraîné une perte de chiffre d’affaires importante. Avec l’incertitude qui plane dans les prochains mois sur le taux de fréquentation des établissements, les restaurants et commerçants doivent trouver de nouveaux moyens d’attirer des clients. L’une des stratégies à mettre en œuvre consiste à optimiser le référencement local de son établissement.

Le référencement local est une technique d’optimisation SEO qui consiste à optimiser et à développer la visibilité d’un site web sur des requêtes locales ou liées à la position géographique des individus (requêtes géolocalisées) et de se positionner auprès de clients potentiels dans un rayon d’action proche de leur emplacement. Bien optimiser son référencement local quand vous êtes un restaurateur ou boutique de vêtement, c’est vous assurer une visibilité accrue et l’arrivée de nouveaux clients dans votre établissement – en ligne ou physique. 

Nous avons compilé plusieurs techniques de référencements à mettre en place dès maintenant pour vous assurer une visibilité accrue lors de la réouverture complète de votre établissement.

Mettre en place un système de réservation et des achats sur rendez-vous

Afin de répondre aux nouvelles exigences de distanciation sociale qui risquent de devenir la nouvelle norme pour un certain temps, les restaurants se doivent de réguler leur capacité d’accueil afin de limiter le nombre de personnes présentes.

La mise en place d’un système de réservation a le double avantage de pouvoir gérer le flux de clients et de limiter le nombre de “no-shows” tout en vous permettant d’évaluer la quantité de stocks alimentaires nécessaires pour assurer votre service, réduisant le gaspillage alimentaire et vos invendus par la même occasion.

Il existe plusieurs plateformes de réservations disponibles : la caisse enregistreuse Lightspeed, par exemple, permet de se connecter avec plusieurs plateformes de réservation comme Zenchef, la Fourchette ou Tablebookers. 

Si vous êtes un commerce de détail, la mise en place d’achats sur rendez-vous vous permet d’éviter une foule trop compacte dans votre boutique et permet à votre clientèle de se sentir privilégiée, renforçant la fidélisation avec vos clients.

Investir dans des solutions de paiement et commande sans contact 

Face à la problématique de la distanciation sociale et aux nouvelles attentes des consommateurs en terme d’hygiène sanitaire, les solutions de paiement et commandes ont l’avantage de pouvoir rendre accessible votre menu ou addition par un simple code QR, que le client peut scanner via son téléphone portable. Nous avons d’ailleurs récemment sondé les Suisses sur leurs habitudes de restauration dans un monde post-COVD : plus de 11% d’entre eux sont prêts à retourner au restaurant s’ils ont la possibilité de réserver une table à l’avance.

Le plus ? Cela permet d’améliorer considérablement l’efficacité du service, en permettant aux clients de commander eux-mêmes (réduisant les erreurs de commande) et en libérant du temps aux serveurs qui n’ont plus besoin de se rendre à chaque table pour prendre les commandes ou fournir l’addition.

Plusieurs logiciels de caisse, comme Lightspeed, permettent de relier votre système de caisse enregistreuse aux applications de commande et de les envoyer directement à la cuisine pour partir en préparation.

Plus que jamais, affiner sa présence sur les réseaux sociaux

Pendant cette période de crise et face à l’impossibilité de rencontrer physiquement vos clients, les réseaux sociaux jouent un rôle crucial pour développer votre image de marque et continuer à rester en contact avec eux.

Avec plus de 800 millions utilisateurs actifs dans le monde, dont 17 millions de Français, Instagram est l’un des réseaux sociaux les plus impactants. Horaires d’ouvertures, mention d’un service de livraison ou click et collect, conseils de préparation des plats chez soi, etc : le réseau permet de délivrer conseils et informations utiles pour continuer à être visible auprès de vos clients.

Nous avons compilé une liste de 12 astuces pour optimiser votre Instagram professionnel si vous ne l’avez pas encore fait.

Pivoter vers la livraison et le click et collecte

Si certains de vos clients retourneront volontiers au restaurant, d’autres préféreront faire appel à un service de livraison ou de vente à emporter pour éviter tout contact avec d’autres clients. Les services de livraison et de vente à emporter sont devenus quasi indispensables si vous souhaitez maintenir votre activité et vous assurer d’une nouvelle source de revenus.

Pour vous aider à commencer à prendre des commandes de livraison par l’intermédiaire de plateformes tierces (Deliveroo, UberEats) le plus rapidement possible, nous vous proposons l’intégration de livraison Lightspeed Delivery. Grâce à cette intégration, Lightspeed regroupe toutes les commandes de livraison en ligne et les transmet à votre système de caisse sans délai. Contactez notre expert pour en savoir plus et commencer à vendre via ce canal.

Etablir une stratégie de vente omnicanale

Pour toucher vos clients, pensez à établir une stratégie de vente omnicanale, en mixant ventes dans votre boutique en ligne et sur un site e-commerce. Avec une boutique en ligne, vous élargissez votre clientèle et augmentez votre visibilité. D’après le cabinet d’audit Deloitte, plus de 83 % des consommateurs suisses réalisent leurs achats avec des appareils numériques, aussi bien avant, pendant ou après leur passage en boutique. Cela indique bien une complémentarité entre achats en ligne et physique et l’importance d’être présent sur ces deux canaux pour maximiser vos revenus.

Avec Lightspeed eCom, vous pouvez connecter votre logiciel de caisse avec un site e-commerce totalement intégré à votre magasin physique : en un clic, vous pouvez importer des stocks de votre magasin physique et commencer à vendre sur votre site e-commerce.

Continuer à vendre malgré les obstacles avec Lightspeed eCom

Débloquez une nouvelle source de revenus qui s'alimente 24/7. Gérez l'inventaire, l'expédition, le marketing et les rapports à partir d'une seule plateforme dans un marché en ligne en plein essor

Des nouvelles qui vous concernent. Des conseils que vous pouvez appliquer.

Tout ce que vous devez savoir, directement dans votre boîte mail.

Plus sur ce sujet :
Nouveautés

Parcourir plus de sujets